Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés UNHCR

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) a été créé le 14 décembre 1950 par l’Assemblée générale des Nations Unies. L’agence a pour but de coordonner l’action internationale visant à protéger les réfugiés et à résoudre les problèmes de réfugiés dans le monde entier. Durant plus de cinquante ans, le UNHCR a aidé des dizaines de millions de personnes à recommencer une vie nouvelle. Aujourd’hui, plus de 9 300 personnes réparties dans 125 pays continuent de fournir une assistance à quelque 33,9 millions de personnes.
www.unhcr.org

Plus d’un million de réfugiés syriens vivent au Liban

Projet de “cash assistance” pour les réfugiés syriens au Liban
En 2016, la fondation sesam s’engage aux côtés du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés et soutient son programme “cash assistance”.
En novembre 2015, plus d’un million de réfugiés syriens étaient enregistrés au Liban qui compte seulement quatre fois plus d’habitants dans le pays. Au moins 29% de ces réfugiés vivent en dessous du seuil de pauvreté et les trois quart sont en situation d’insécurité alimentaire.
En 2014, le UNHCR a lancé son programme de “cash assistante” destiné aux familles de réfugiés syriens les plus vulnérables au Liban. Depuis, plus de 10’000 familles bénéficient de ce programme et reçoivent une assistance mensuelle sous forme d’argent liquide.
Ce programme présente de nombreux avantages:
• Protection: les réfugiés les plus vulnérables sont protégés par l’invisibilité des transferts de cash via les machines ATM.

• Responsabilisation: les bénéficiaires retrouvent une forme de dignité en gérant eux-mêmes les ressources qui leur sont accordées.

• Intégration: les contributions en cash réduisent les frictions entre communautés (80 à 90% sont réinjectées dans le marché local).

• Pratique: le programme de “cash assistance” évite aux bénéficiaires de passer de longues heures dans les queues lors des distributions de vivres et autre matériel. Il évite également le trafic ou troc des biens reçus, les familles n’achetant que selon leurs propres besoins.

• Rapport coût-efficacité: le UNHCR évite les coûts liés à l’entreposage et à la distribution d’une assistance en nature.

• Transparence: avec ce programme, le HCR est en mesure de collecter de précieuses données sur la situation socio-économique générale.

crédit photo: ©Leila Ricci Photography