Catégorie : Action sociale

Share this article

"1 heure par m2"

Alors que de nombreux étudiants peinent à trouver un logement, plus de 14'000 personnes vivent seules dans un 5 pièces ou plus, sans pour autant avoir choisi la solitude.

De ce constat est né le projet "1 heure par m2, un-e étudiant-e sous mon toit".

Lancé en 2016 par l'Université de Genève et l'association Pro Senectute et avec le soutien de la Fondation BNP Paribas Suisse, le programme "1 heure par m2" est un partenariat "win-win" exemplaire:
• d'un côté, des locataires ou propriétaires disposant d'une chambre libre et aimant le contact;
• de l'autre, des étudiants à la recherche d'un logement et intéressés à vivre avec une autre génération;
• et au centre, ce projet de mise en lien solidaire qui permet chaque année la création de plusieurs dizaines de "tandem" réussis.

Le principe de ce projet est simple: échanger une chambre contre des coups de main: 1 heure de petits services mensuels par m2 "offerts". Ces coups de main prennent autant de formes qu'il existe de tandems: apprentissage d'une autre langue, jardinage, aide aux devoirs, musique ou chant, présence la nuit, ménage et encore bien d'autres échanges de savoir et de compétences ou de moments joyeux qui viennent cimentent les relations de ces tandems.

Depuis septembre 2016, Lucianna, une étudiante brésilienne de 32 ans venue faire un Master en statistiques, habite chez Claudine, 63 ans. Entre autres tâches, elle emmène le chien de Claudine faire de longues promenades le long de l'Aire. Claudine et Lucianna s'entendent si bien qu'elles ont même passé des vacances ensemble. Et Claudine est déjà invitée à Récife quand Lucianna quittera la Suisse.

Sesam s'engage aux côtés en faveur du projet "1h par m2" pendant trois ans, de 2017 à 2019.

Dès la première année du projet en 2016, 28 étudiant-e-s ont ainsi pu trouver un hôte. A la rentrée universitaire 2017, 53 conventions d'hébergement ont mis en lien des étudiants et des habitants genevois.

crédit photo: Kathelijne Reijse Saillet